Philosophie

Écouter et partager, doser audace et sagesse, métamorphoser sans dénaturer, convertir en sauvegardant. Et si l’on façonnait ensemble un fragment d’immortalité ?

Relever tous les défis, sans condition de budget

Qu’il s’appuie sur l’existant ou qu’il sorte de terre ex nihilo, qu’il soit ambitieux ou modeste, l’équipe de Patrimoine & Architecture accorde à chaque projet la même valeur et le même soin. La passion du beau et du bien fait écrit une partition unique. Elle permet à une famille de continuer à habiter une demeure séculaire, à un jeune ménage de transformer une grange en habitation, à de futurs propriétaires de choisir une méthode constructive basée sur le bon sens.

Faire d’une folie le plus précieux des centres d’intérêt

Leur philosophie ne varie pas quand ils s’attaquent au patrimoine collectif, petit ou considérable (relever une abbaye médiévale, réhabiliter une ruine, convertir une chapelle en espace artistique, restaurer une cité de caractère…). À chaque fois, Daniel Charneau, Cécile Moinard et Jean-Baptiste Grelet se transforment en alchimistes raisonnables pour convaincre de la continuité du geste du bâtisseur et pour que passé et présent signent un concordat sur la ligne du temps qui ne veut pas finir.

De la maîtrise d’œuvre à la conception, de la réalisation à la décoration, défricher, créer, adapter et manier l’art du compromis

Écouter parler le passé

Entre leurs mains, l’arsenal documentaire est parfois dérisoire. C’est le cas pour l’ancien, surtout quand les guerres et les révolutions ont sacrifié tout ou partie des archives. C’est souvent aussi le cas du neuf, quand le modèle d’habitation type formate les idées et bride l’exécution. Pour concilier l’inconciliable, aller au-delà des apparences, faire naître ou renaître, chez Patrimoine & Architecture, la seule trajectoire qui vaille est celle de la tradition, de la sagesse et de l’expérience qui transforment une gageure en pari gagnant.

Bien s’entourer

Patrimoine & Architecture travaille avec les mêmes artisans depuis plus de quinze ans. Tous ont adopté une démarche écologique, celle qui unit l’homme à la nature et privilégie les matériaux naturels. Enduits, badigeons colorés, eaux-fortes, maçonnerie de pierre, bardage… les techniques d’hier sont convoquées pour perpétuer l’immuable et l’inaltérable en rénovation, pour une extension ou un aménagement extérieur.

© Video : Nicolas Charneau

Presse

« L’heureux mariage du traditionnel et du contemporain

« Les conseils de Daniel Charneau du projet d’achat à la fin de chantier sont un atout majeur pour réaliser une maison dont le charme n’aura d’égal que l’originalité grâce à une restauration des plus soignée. »

« La façade est classique. L’originalité, c’est l’entrée, façon kiosque japonais. Joliment colorée, elle relie les deux habitations ; une inspiration crayonnée sur un coin de table de café avec Daniel Charneau aidé de Clarisse Crouigneau architecte. La structure, une menuiserie d’acier et de verre donne un profil unique à la propriété et à la tourelle dont les carreaux vitrés laissent deviner un escalier qui est, à lui seul, une construction architecturale. »

« Avec son jeune associé, Jean-Baptiste Grelet, et sa collaboratrice, Cécile Moinard, Daniel Charneau sait qu’il pourra passer le flambeau en toute quiétude quand il le décidera. Ses « petits loups » comme il les appelle, sont prêts à prendre la relève. »

« Le logie de la Raillère, […] bâtie sur une ancienne voie romaine, coulée dans la rudesse du Moyen Âge finissant, imprégnée des lignes de la Renaissance puis de la période romantique avant d’être investie par le matérialisme fonctionnel du XXe siècle, la plus belle maison vendéenne a toujours tenu son rang. »

« Le long et patient travail de recherche de Daniel Charneau et du propriétaire a révélé quelques stigmates et mis à jour des trésors jusque là enfouis dans les replis de l’histoire. La plupart de ces découvertes, souvent fortuites, ont l’une paré l’autre réorienté leur travail. »

« La cours pavé, dont il ne restait quasiment rien a été entièrement reconstituée en écorché de pavés, un mélange de pavage et de sablage, griffe de l’architecte. »

« Voici l’un d’entre eux, construit au début du 20e siècle pour abriter un atelier de menuiserie, il est aujourd’hui devenu gîte de charme, accueillant tous ceux qui souhaitent découvrir le bocage vendéen […]. »

« Percées en façade sur rue, les trois grandes fenêtres qui éclairaient l’atelier sont toujours là, équipées de menuiseries neuves, tout comme ont été refaits à l’identique les châssis à persiennes destinés à favoriser le séchage du bois stocké à l’étage. »

« Toutes les menuiseries laissées en bois brute sont réalisées en châtaignier, une essence qui résiste naturellement et grise avec le temps. »

« S’il est un secret que nous dévoile la restauration de cet atelier, c’est qu’il est possible d’obtenir une ambiance vraiment charmante en choisissant des solutions constructives très simples et peu couteuse et des équipements très ciblés, qui sans être luxueux, savent mettre en relief cette simplicité. »

« Implanté en bord de chaussée, l’atelier de menuiserie a été construit sur le rocher. »

« Le bâtiment à usage artisanal a gardé ses murs de pierres brutes patinées par le temps, mais des menuiseries aux lignes contemporaines annoncent un intérieur où le confort d’aujourd’hui apparaît dans une ambiance naturelle et lumineuse. Dans l’angle entre salon et cuisine, les murs sont posé sur le rocher naturel. En contrepoids de cette forte présence minérale, un tapis de fougères s’épanouit dans une réserve en pleine terre régulièrement humidifiée par l’eau que draine le système d’étanchéité placé sous la dalle. »
Texte : Elisabeth Delaigue

« Il a su redonner vie à un logis du XVIe siècle et à une ancienne écurie de gendarmerie de l’époque du Directoire. »

« Il a fallu repenser notre projet en fonction des nouvelles trouvailles archéologiques

« La cheminée fut assemblée sur place et la charpente du XVIe siècles restituée. »

« Ici, tout est fonctionnel. La large hotte et la cuisinière ne sont pas sans rappeler les grandes cuisines d’autrefois. Les carreaux d’origine en terre cuite ont été conservés et ceux qui étaient usés ou détériorés ont été restitués à l’identique par la fabrique de Terres Cuites d’Aizenay. Les murs ont été enduits en chanvre. »

Trio de têtes

Ces trois-là sont comme les cinq doigts d’une main :
associés, compères, complices. Le patrimoine est leur grammaire, la passion du bâti leur moteur et la Vendée leur arc-boutant.

Jean-Baptiste
Grelet

Concepteur
Associé

L’homme qui réconcilie l’ancien et le moderne.

Il s’est plié au cadre des études d’architecte avant de s’en affranchir. Adepte du no stress, il aime être pris au sérieux quand il dit que rien n’est grave. L’époque est à la construction en série ? Il proposera le sur-mesure comme standard. La contrainte veut faire la loi ? L’astuce la dominera. Pas de quoi (se) formaliser quand la tradition est là pour tout transformer.

Sa fierté : être associé à un projet d’avenir qui convoque le passé.

Ce qui le fait se lever le matin : proposer à ses contemporains de faire du neuf comme on faisait du vieux.

Cécile
Moinard

Dessinatrice
Comptabilité

Une femme à tout bien faire.

On peut naître dessinatrice DAO/CAO et, une décennie plus tard, se retrouver cheville ouvrière de l’agence. À ses acolytes et à tous les clients, elle offre son intuition, ses connaissances, son sens du contact, son entregent et sa bonne humeur. S’il lui venait l’envie de partir, les deux autres la séquestreraient pour la retenir !

Sa fierté : être la touche-à-tout qui ne reste jamais à la surface des choses.

Ce qui la fait se lever le matin : la perspective de mettre du cœur à l’ouvrage.

Daniel
Charneau

Maitre d'oeuvre
responsable de
l'agence P&A

Un maître à l’œuvre.

Il confesse sa passion pour le vieux, le hors d’âge, le défraîchi. Son truc à lui, c’est la pierre qui mousse, le mur qui rend l’âme, la charpente éreintée, l’héritage impossible. Pour faire des miracles, il trempe son talent dans sa connaissance encyclopédique du matériau qui traverse le temps, de la technique qui se transmet, de la méthode qui a tout prouvé.

Sa fierté : rendre possible l’impossible en ressuscitant un logis sans se prendre pour Dieu !

Ce qui le fait se lever le matin : qu’il y ait toujours de vieilles pierres à faire parler et une histoire architecturale à écrire.

Jean-Baptiste
Grelet

Concepteur
Associé

L’homme qui réconcilie l’ancien et le moderne.

Il s’est plié au cadre des études d’architecte avant de s’en affranchir. Adepte du no stress, il aime être pris au sérieux quand il dit que rien n’est grave. L’époque est à la construction en série ? Il proposera le sur-mesure comme standard. La contrainte veut faire la loi ? L’astuce la dominera. Pas de quoi (se) formaliser quand la tradition est là pour tout transformer.

Sa fierté : être associé à un projet d’avenir qui convoque le passé.

Ce qui le fait se lever le matin : proposer à ses contemporains de faire du neuf comme on faisait du vieux.

INFO

Cécile
Moinard

Dessinatrice
Comptabilité

Une femme à tout bien faire.

On peut naître dessinatrice DAO/CAO et, une décennie plus tard, se retrouver cheville ouvrière de l’agence. À ses acolytes et à tous les clients, elle offre son intuition, ses connaissances, son sens du contact, son entregent et sa bonne humeur. S’il lui venait l’envie de partir, les deux autres la séquestreraient pour la retenir !

Sa fierté : être la touche-à-tout qui ne reste jamais à la surface des choses.

Ce qui la fait se lever le matin : la perspective de mettre du cœur à l’ouvrage.

INFO

Daniel
Charneau

Maitre d'oeuvre
responsable de
l'agence P&A

Un maître à l’œuvre.

Il confesse sa passion pour le vieux, le hors d’âge, le défraîchi. Son truc à lui, c’est la pierre qui mousse, le mur qui rend l’âme, la charpente éreintée, l’héritage impossible. Pour faire des miracles, il trempe son talent dans sa connaissance encyclopédique du matériau qui traverse le temps, de la technique qui se transmet, de la méthode qui a tout prouvé.

Sa fierté : rendre possible l’impossible en ressuscitant un logis sans se prendre pour Dieu !

Ce qui le fait se lever le matin : qu’il y ait toujours de vieilles pierres à faire parler et une histoire architecturale à écrire.

INFO

Contact

PATRIMOINE & ARCHITECTURE s.a.r.l
13 et 15 rue du M. De Lattre de Tassigny
85 140 Les Essarts (Vendée)
France

T +33 2 51 62 98 10
contact@patrimoine-architecture.fr